MOLNIJA Gousset 3602

Le petit détail…

Acheté sur internet, ce petit gousset russe MOLNIJA des années ’70 a beaucoup de charme même si son mouvement n’est pas extraordinaire. Il a cependant une particularité que l’on ne retrouve pas sur tous les calibres utilisés par la marque. Il dispose en effet d’un réglage de la flèche de raquette via un excentrique équipé d’une cannelure.

MOLNIJA Gousset
A l’origine, il avançait de 3 ou 4 minutes par jour, ce qui est beaucoup, même pour une petite russe vintage. Le réglage venant à fond de butée, j’ai d’abord pensé à un problème mécanique sur le mouvement. Puis, après m’être renseigné, il s’avère que la pointe de la flèche ne doit pas se trouver à l’extérieur des cannelures (comme c’est le cas pour un réglage de tension d’une chaîne de moto), mais bien à l’intérieur de l’excentrique.

 

Les photos du réglage

Il suffisait donc de déplacer l’ergot de la flèche de raquette vers l’intérieur…
Du coup, on arrive à un réglage de +0 sec à +4 sec par jour.
Ce qui n’est pas mal pour une grand-mère !

 

Infos sur le mouvement :

  • MOLNIJA 3602 (similaire au 3603)
  • 18 rubis
  • 18000 oscillations par heure
  • 40 heures de réserve de marche
  • 36mm de diamètre

 

Historique :

Le mouvement MOLNIJA 3602/3603 a été produit par la Chelyabinks Watch Factory à partir des années ’70. C’est à ce moment que MOLNIJA est devenu une marque à part entière. Le principal client de cette manufacture étant le Département de la Défence Soviétique qui utilisait ces appareils de mesure dans les chars d’assaut, les avions et sous-marins.
Ce mouvement a été conçu à l’origine pour être bon marché à produire et facile à entretenir. Le 3602 a été produit en premier lieu avec 18 rubis. Certaines rares versions (dont celle qui nous occupe ici) sont équipées d’un « réglage de précision » sur le balancier. Le 3603 a été équipé quant à lui d’un antichoc sur le balancier et était doté d’une meilleure finition en vue d’une utilisation pour des montres poignet.

Dans ses derniers versions, le calibre 3602 a été équipé de seulement 15 rubis. Il est reconnaissable par le métal doré qui constitue ses ponts. Il est réputé pour fonctionner correctement. Mais il faut faire très attention en cas de révision complète car le métal de piètre qualité utilisé augmente le risque de plier les ponts.

 

MOLNIJA_Gousset_X03

MOLNIJA_Gousset_X01

3 réflexions au sujet de « MOLNIJA Gousset 3602 »

  1. Steph

    Monsieur bonjour, je possède une gousset Molnija « Ural » (avec la moulure de la statue du comte de l’Oural au dos) donc avec le mécanisme 3602, 18 rubis qui date de 1975…

    êtes vous sûr qu’il y a 36 heures de réserve de marche? Parce-que je l’ai remonté hier au taqué et environ 24h se sont passées jusqu’à son blocage net. Petits coup de doigt, secouage… rien n’y faisait.

    Je ne sais si elle a anormalement bloqué, quoi qu’il en soit j’ai dû la remonter à fond, de plus j’ai remarqué un laps de temps jusqu’à la réaction du balancier (le tic tac qui indique qu’elle tourne)… Normal?

    D’autre part, je ne sais si vous vous y connaissez en déchiffrage de langue Russe (ou en langage codé lol!).
    En effet, j’ai remarqué une inscription sur le boîtier (enfin je pourrais vous envoyer une photo si ça vous dit quelque chose) voici ce que je lis:

    <>

    Voilà pour mes questions! Je vous remercie d’avance pour vos réponses :)

    Répondre
    1. manzarek Auteur de l’article

      Bonjour, Avec le temps, le ressort de barillet se déforce et la réserve de marche risque de s’en ressentir. En plus, la production russe n’a jamais eu la réputation d’une rigueur sans faille !

      Répondre
      1. Steph

        Ne vous fatiguez pas, pour la gravure, c’était bien du Russe, mais en Police « écolier » : Cette gousset était un cadeau d’un enfant à son papa!

        Ok je crois savoir que c’est plutôt facile à remplacer ce ressort spiral?

        Pourtant la précision est plutôt bonne, enfin à voir sur le long terme.

        C’est vraiment un boulot de salaud d’ouvrir la montre et de lui mettre un coup de spray spécifique?

        Rassurez moi, ce qui fait la différence de prix énorme entre une Cortebert et une Molnija avec le mécanisme 3602 mis à part les métaux précieux, c’est bien le salaire du Suisse qu’on paie?

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>